Vomissements et sports


Bonjour.
J’ai 19 et je fais de l’athlétisme. Jusqu’a l’année dernière je pratiquais ce sport a haut niveau mais malheureusement durant l’hiver 2005-2006 j’ai été atteint d’une mononucléose et d’une hépatite A virale. J’ai depuis reprit l’entraînement mais a moindre intensité a cause de mes études. Cependant depuis le début d’année 2007 a chaque fois que je fais une séance de sprint long c’est à dire des séries de 120m ou 150m répétées il me vient a la fin de chaque séance des nausées et envie de vomir. Il m’est arrivé cependant d’aller jusqu’à vomir. Je pense que cela est dû a l’acide lactique mais auparavant je n’est jamais eu ce genre de sensation.
J’aimerais savoir si cela est dû au problème de santé que j’ai exposé , au manque d’entraînement , a une possible malnutrition ou pourquoi pas au temps important que je consacre a mes études ( médecine ).Et par la suite si il y aurait un moyen de remédier au problème ou tout bonnement continuer a m’entraîner de la sorte même si cela est très désagréable afin de repousser ma tolérance à l’acide lactique.
Merci D’avance.


REPONSE

Sébastien,
La première des choses à faire c’est un bilan sanguin pour connaître l’état de votre foie. Le bilan hépatique est très simple et il faudra surtout se baser sur les transaminases SGOT, SGPT et les Gamma GT. Vérifier aussi la bilirubine et l’ammoniémie, éventuellement une glycémie, formule sanguine, vitesse de sédimentation, électrophorèse et le fer. Quand ce bilan sera connu, on pourra mieux interpréter vos malaises. En effet si vous poussez l’entraînement en anaérobie lactique, vos muscles produisent de l’acide lactique et de l’ammonium. L’acidité sanguine élevée accompagnée d’une hyperammoniémie peuvent être la cause des vomissements. Votre foie a souffert lors de l’hépatite, il se régénère et supporte mal les contraintes du sport. D’autre part, pendant l’activité sportive, le tube digestif et le foie reçoivent beaucoup moins de sang, le débit sanguin diminué leur apporte moins d’oxygène. Vos efforts excessifs peuvent faire réagir l’estomac et le foie qui n’acceptent pas d’être moins irrigués.
J’espère que vous ne souffrez pas d’hypoglycémie et que vous êtes correctement alimenté avant vos entraînements.
Vous avez eu la possibilité d’obtenir une réponse gratuitement. Pourtant, malgré notre bénévolat, l’entretien d’un site coûte cher et nous n’avons aucune autre ressource que les liens publicitaires Google que vous voyez sur le site. Alors soyez gentils, visitez-les, ils sont très intéressants. Chacun de vos ‘clics’ représente quelques centimes. Notre survie est entre vos mains. Merci d’avance.

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique