Bonjour. Aprés avoir passé plusieurs radios et un scanner suite a des douleurs lombaires et cervicales. Le résultat révèle une maladie de scheuermann et un tassement vertébral de T8 modéré (la vertèbre du coté dorsale est intact). Ma question est la suivante : Puis je encore pratiquer le rugby ? Je voulais votre avis malgré la contraindication pour ce sport de mon médecin traitant.


REPONSE

Loïc,
Cette maladie s’explique par une mauvaise circulation du sang dans l’os qui est sous le cartilage de l’articulation pendant les poussées de croissance.
Des microtraumatismes aggravent la maladie surtout au cours de certaines activités sportives.
op=viewarticle&artid=10
J’ajoute des commentaires personnels entre parenthèses (…)

La maladie de Scheuerman ou épiphysose vertébrale de croissance se révèle parfois par des douleurs dorsales ou dorso-lombaires apparaissant au cours ou au décours d’un effort ou en position statique prolongée (poussée en mêlée) Ailleurs, elle se révèle par sa complication, une cyphose rigide……. Il faudra craindre une aggravation en période de croissance rapide du dos.
Le traitement est simple à formuler, plus difficile à réaliser en pratique : pas de contre-indication formelle à la pratique du sport chez l’enfant. Il repose sur l’exécution du geste sous le seuil de douleur. Le repos sportif est parfois nécessaire, mais il doit être justifié et modulé. Il ne sert à rien d’interdire à un enfant la pratique du sport s’il continue à monter rapidement les escaliers, à jouer au football en récréation ou à faire du roller avec ses camarades ou à porter un cartable trop lourd. Le traitement passe, donc, par une information des professeurs d’EPS, des entraîneurs, des parents mais surtout des enfants.
L’immobilisation plâtrée n’est justifiée que dans les formes hyperalgiques, (très douloureuses) pendant 2 à 3 semaines.
La chirurgie ne s’adresse qu’à certaines complications ou séquelles. …L’évolutivité d’une cyphose peut conduire au port d’une orthèse.
Le traitement reposera donc sur :
- la gestion, par l’enfant, de la douleur : savoir la reconnaître en lui apprenant à "s’écouter", savoir et pouvoir l’exprimer, si l’entourage est réceptif, savoir la comprendre, si la cause lui est expliquée de façon logique par des mots simples, savoir la respecter en arrêtant le geste dès l’apparition de la douleur.
(Ceci est formel, surtout ne pas pratiquer un sport qui réveille la douleur)
- une correction du type d’entraînement, du geste technique, une modification du matériel, une bonne qualité de la préparation à l’effort, une progressivité de l’entraînement, un échauffement satisfaisant.
(Si vous jouez en mêlée, donc si vous devez pousser, terminé pour le rugby)
(Si vous ne jouez pas avec les avants, un plaquage par le cou sera très grave)
Il faut cesser le rugby et attendre que ce soit guéri, car vous auriez des complications pénibles.
AC
http://docteur.beraud.free.fr/ren.html

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique