Tendon d’Achille


Bonjour
Depuis quelques semaines,j’ai une legere douleur au tendon d’achille gauche,c’est plus une gène qu’une veritable douleur,un petit picotement lors de la flexion de mon pied ou le matin au reveil durant les premiers pas ou lors de la descente de marches.
Cette douleur coincide avec un changement de chaussures et une charge de travail plus importante afin de fortifier ma jambe gauche en appui qui est ma jambe dite faible.
J’ai consulté un generaliste,qui a trouvé mon tendon gauche un poil plus epais que le droit mais d’aspect "normal".
Il m’a donc conseillé de ralentir l’entrainement.
Il n’a pas parlé de tendinite et n’ m’a rien prescrit.
Plus que la douleur qui est genante mais largement supportable ,j’ai une veritable trouille de la rupture .
Est ce un signe d’alerte ?
Dois je arreter le sport jusqu’a disparition de la douleur ?
Quels sont les traitements envisageables ?
Lorsque le tendon est fragilisé la rupture est elle inevitable ?
A defaut d’etre concis j’espère avoir été clair.
Merci de votre reponse.
Cordialement.
@lex


REPONSE

Tendon d’Achille douleur
Alexandre,
Vous avez plusieurs raisons d’être inquiet car les causes que vous décrivez si bien correspondent à des risques réels : changement de chaussure, charge de travail excessive causant l’apparition de la douleur bien localisée au tendon d’Achille. Vous avez bien fait de consulter un médecin. Il est certain que si une diminution de l’activité physique ne supprime pas la douleur il faut revenir le voir pour qu’il fasse faire des examens complémentaires, une radiographie ou une échographie par exemple. Selon le résultat il vous prescrira un traitement local et général anti-inflammatoire et vous mettra au repos entre 1 mois et 3 mois. D’autres traitements sont possibles, acupuncture, laser, physiothérapie, mésothérapie, jusqu’à disparition de la douleur et des signes de l’inflammation. Ceci bien évidemment pour éviter la rupture, car si vous respectez ce repos vous ne risquez plus rien à condition de ne pas recommencer ces excès de travail localisés à une seule jambe.
Par contre, tant que vous y êtes, profitez de revoir votre médecin pour lui demander de vous envoyer chez un orthopédiste pour vérifier la statique de vos pieds.

Question du samedi 5 juillet 2014