Bonjour,
Je suis étudiant en 1ère année de STAPSet j’ai du mal a cerné un sujet sur lequelle je doit faire un exposé :

"Les activités physiques au différent âges de la vie"

Pouvez-vous m’aider à structuré un plan et un contenu correct de ce sujet.Je vous en serais trés reconnaissant.

cordialement,

Francois


REPONSE

François,
Votre sujet est très intéressant mais immense. Je vous propose d’aborder le sujet de façon classique :
I / Introduction (à rédiger à la fin)
Le développement des muscles pendant la première partie de la vie, la pleine forme jusqu’à un certain âge, puis la dégénérescence des fibres avec l’âge de même que l’évolution des systèmes respiratoires et cardio-circulatoires font que l’activité physique sera différente selon les « saisons » de la vie. Contrôle médical à tout âge, informations par des spécialistes pour éviter abus et excès, éviter les surmenages, les surentraînements…
Le sport est maintenant devenu indispensable à l’équilibre de l’homme. Faire du sport est maintenant plus facile, les moyens sont à disposition, il y a des stades, des clubs, des centres d’entraînement, des spécialistes entraîneurs, condition physique, et la médecine du sport est devenue une spécialité. Les différents gouvernements de la France se mobilisent pour développer le sport depuis l’école jusqu’à la fin de la vie.
II / L’âge de la croissance
Activité physique de la petite enfance à la pré puberté.
Développement musculaire et croissance. Les os et le squelette se développent en même temps que les muscles. Les hormones sont responsables. L’alimentation doit être correcte.
Le sport dans certaines tranches d’âge doit être différent car il faut conserver l’aspect ludique, apprendre des gestes, une certaine habileté, surveiller le dos et éviter les déviations vertébrales. Penser à intégrer l’activité physique sans nuire à l’activité scolaire.
Certaines précautions doivent s’imposer : . Ne pas induire des fragilités de type irritation du périoste (voir Osgood), éviter le surmenage, éviter d’irriter les cartilages de croissance, surveiller la croissance par des visites médicales. Traiter ce sujet en différenciant les filles des garçons. En plus du sport d’épanouissement, penser à détecter les doués et les préparer à faire plus dès que ce sera possible physiquement.
Activité physique à partir de la puberté jusqu’à la fin de la croissance. Choix du sport, aptitudes spécifiques, modes d’entraînement, filières aérobie et anaérobie. Ici aussi, sport d’entretien et sport d’élite , c’est à dire mettre à part les entraînements des sportifs qui seront amenés à la compétition.
III / Sport de l’adulte
Garder aussi la différence entre l’entretien physique et le sport de compétition.
Les bienfaits du sport d’entretien : lutte contre l’obésité , le diabète, contre les maladies cardio-vasculaires, contre la sédentarité. Aspect convivial du sport d’équipe, bienfaits du sport nature (jogging, vélo de tourisme)
Sport d’élite avec les contraintes d’entraînement, de dépassement, sport limite qui peut dévier sur le dopage, sport « argent », contraintes alimentaires et psychiques, surentraînement, formations spéciales, sport études…
IV / Sport et troisième âge
Mieux vieillir, lutte contre l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, sport contrôlé médicalement pour ne pas aboutir aux excès de type « tarzan de 50 ans et plus », sport équilibrant, terminant par l’activité physique simple du type marche. Activités physique avec clubs du troisième âge et dans les maisons de retraite, prévention de l’ostéoporose et des maladies cardio vasculaires et rhumatismales.
Concernant toutes les catégories d’âge, l’état fait des campagnes publicitaires pour agir sur l’alimentation et l’activité physique.
Ce chapitre sera développé de façon plus précise ultérieurement.
V / Le Handisport
A développer éventuellement après réflexion.

>Bon travail. Je reste à votre écoute
AC.

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique