Bojour professeur,
je vais vous expliquer mon problème en quelques mots, voilà le vélo c’est ma passion, et j’en fais tout le temps.Mais voilà , cette été je faisais des heures de vélo sur mon vélo d’appartement en plein soleil et je "ruisselais" (une grosse flaque à mes pied.)Mais voilà que depuis qelques temps j’ai la maladie des jambes sans repos, c’est unsupportable je suis actuellement sous médicaments. Pouvez- vous me dire si cela est relatif à cet exces de sport ?
Merci Hubert


REPONSE

Hubert,
Le syndrome des jambes sans repos fragmente le sommeil et provoque une fatigue musculaire réelle qui peut être gênante au réveil.
Je ne pense pas que votre activité physique sur le vélo en plein soleil avec forte transpiration soit la cause de votre état. Cette activité aurait pu provoquer une déshydratation avec des malaises des maux de tête, des douleurs musculaires, des éblouissements et même des pertes de connaissance. Parfois il y a des troubles cardiaques, et si le cerveau a souffert de déshydratation, cela peut entraîner un délire de durée variable avec hallucinations et tout est corrigé par la réhydratation et le repos, mais toujours sans séquelles.
Pour ceux qui ne comprendraient pas l’importance de votre souci, il faut savoir que cette maladie porte le nom anglais de « periodic leg movement » Le sujet est gêné par ses jambes avant de s’endormir, et il ressent des sensations bizarres intenses qui sont soulagées par des mouvements incessants des membres inférieurs. Les mouvements stéréotypés des jambes se produisent toute la nuit, toutes les 20 à 30 secondes, sans être trop ressentis pendant le sommeil. Le sommeil est cependant fragmenté et le sujet se réveille épuisé (on le comprend) et souffre de somnolence diurne.
Il existe des médicaments qui soulagent le malade.
A mon avis, aucune relation entre votre état et vos séances de vélo au soleil.
On vous soigne, donc vous allez vous sentir bientôt soulagé.
Bon courage
AC

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique