Bonjour Professeur CALLIS, merci tout d’abord pour vos nombreuses réponses d’une grande utilité. Mon problème est celui de de beaucoup de personne sur ce site, j’ai une pubalgie depuis maintenant 1 an. Je pratique le football depuis l’enfance à un haut niveau (entrainement tous les jours et matchs le week-end). Ça fait exactement 4 mois que je n’ai pas pratiqué le moindre sport, sur les conseils de mon médecin du sport et la douleur est toujours incessante. Ça affecte beaucoup mon moral et ma scolarité, j’en viens aujourd’hui à vous demander conseil, et même si avoir une activité sexuelle régulière (masturbation, relation couple) contribue à la non-évolution voir l’aggravation de ma pubalgie (diagnostiqué il y a 6 mois).

Merci d’avance.
Edouard


REPONSE

Edouard,
La pubalgie est très douloureuse mais elle va guérir suite à un repos suffisant. Demandez des antalgiques à votre médecin et expliquez lui les effets néfastes de cette douleur pour éventuellement l’amener à vous proposer une infiltration s’il le juge nécessaire. Une activité sexuelle peut provoquer des douleurs mais elle n’en est pas la cause. Donc avoir une activité sexuelle n’est pas responsable de la non guérison et n’aggrave rien. Il faut avec votre médecin trouver comment diminuer ou abolir la douleur. Une activité sexuelle est équilibrante et nécessaire. Dans le cas d’une relation partagée avertissez votre partenaire à l’avance de la possible apparition de cette douleur ce qui dédramatisera le rapport sexuel. Dans le cas d’un plaisir solitaire essayez d’espacer ce type d’activité ou situez-le dans un temps suivant la prise d’un antalgique.
http://www.irbms.com/pubalgies-foot...

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique