Question Psychisme Adulte



Bonjour,
Bravo et merci pour votre site qui est vraiment une mine ;)

On entend souvent parler de relation entre barbe et influx nerveux ; ainsi, beaucoup de joueurs de foot ne se rasent pas avant un très grand rendez-vous, une finale, généralement, pour "garder leur influx nerveux".
Qu’en est-il scientifiquement ?
Merci :)


REPONSE

Michael,
A ma connaissance, il n’y a aucune relation entre la barbe et l’influx nerveux.
Par contre, le fait de ne pas se raser peut être utilisé comme une preuve de virilité vis à vis de l’adversaire et de soi même. Celui qui veut plaire, paraître gentil et sociable, va se raser, s’habiller correctement et se parfumer. Il inspire confiance et on ne le craint pas, il vient « sapé » et gentil, aucune agressivité n’émane de sa personne, il donne l’impression qu’il est facile à dominer. Il vient dans un sens de paix et d’amitié.
Le mal rasé inspire la crainte, c’est un mâle, un dur, car il montre sa pilosité masculine, celle qui le différencie des femmes, et il montre à l’adversaire qu’il se comportera comme un vrai mâle, méchant et dur à cuire. Il cherche à impressionner l’adversaire par une éventuelle méchanceté. C’est une lutte psychologique entre mâles. Voyez les deux boxeurs avant le combat, l’air qu’ils ont ! On dirait deux coqs qui vont se disputer le poste de chef du poulailler.
Ceci peut faire sourire, mais il est vrai que c’est une partie des petits moyens simples utilisés pour impressionner l’adversaire, et cela peut effectivement modifier en partie le comportement du joueur lui même. Mais c’est purement psychologique, bien que il n’est pas impossible que cela influe sur la production d’hormones et la préparation psychologique finale des dernières minutes de vestiaire avant l’entrée sur le terrain. Voir que non rasé on ressemble à « l’homme des bois » peut augmenter l’agressivité naturelle, surtout quand, bien rasé, on a une belle allure de jeune premier le jour de son mariage !
L’idéal serait de se raser et de rester « méchant » et râleur pour tromper l’adversaire, mais c’est chacun qui décide, avec le psychologue du club.
Pour les trop jeunes joueurs, l’absence de rasage peut être cependant conseillé.
Voilà mon avis, mais vous pouvez trouver des avis différents !
Amitiés
AC


0 vote

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive