bonjour,
le 16 septembre j’ai fait une chute de cheval assez violente qui a occasionné un pneumothorax complet du poumon gauche, aux urgence on m’a posé un drain pleural, après 4 jours le poumon se décolait après un clampage donc on m’a anesthésié généralement et on m’a changé de drain, 4 jours après toujours aucune amélioration donc on m’a transféré à tours au chru trousseau. ils m’ont changé le système d’aspiration et en 24 heures le poumon était recollé donc ils ont retiré le drain et 24 heures après j’ai pu rentrer chez moi.je suis arrete pendant 1 mois et je voulais savoir à partir de quand je pouvais reprendre la pratique du volley ball sans risque et une question peut etre un peu inhabituelle à partir de quand je pourrais avoir des rapports sexuels car pour moi c’est la meme chose qu’un sport.
merci d’avance. salutations.


REPONSE

Stéphanie,
Le pneumothorax est produit lors d’une lésion de la plèvre, car de l’air peut alors passer entre le poumon et la paroi thoracique. Etant donné que de l’air est des deux côtés, la pression devient identique et le poumon perd son extension, il se collabe, comme un ballon crevé.
Il faut oblitérer l’orifice qui permet à l’air de passer des deux côtés et retirer l’air extérieur par aspiration pour refaire le vide autour du poumon, entre lui et la paroi thoracique. Alors le poumon se regonfle puisque dedans il y a la pression de l’air atmosphérique et autour de lui il n’y a pas de pression.
Vous ne précisez pas si une côte a été cassée. Si non le pneumothorax s’est produit uniquement par le choc. C’est un pneumothorax traumatique par contusion pulmonaire. Il est possible que vous ayez eu un aussi un petit épanchement sanguin (hémothorax)
Il a été important puisque c’est tout le poumon gauche qui s’est collabé.
Chez vous ce pneumothorax a nécessité deux interventions successives et maintenant un repos de un mois. Ceci est bien la preuve qu’il faut garder la plus grande prudence.
C’est au médecin traitant de décider de la reprise, non du sport, mais de l’entraînement. Maintenant vous devez probablement suivre une kinésithérapie respiratoire spécialisée. Théoriquement cette reprise d’entraînement, si tout va bien, est prévisible dans trois mois, mais avec prudence. On fera certainement un bilan fonctionnel respiratoire avant de vous « libérer » totalement dans 6 mois. Pour certains c’est moins long, pour d’autres c’est plus long.
Quant aux problèmes de relations sexuelles, il est lié à vos progrès respiratoires et à votre propre comportement au cours des relations. Si effectivement ce type d’activité doit déclencher des mouvements importants de la cage thoracique et une grande hyperventilation, il faudra attendre.
Certainement que si vous modifiez votre activité sexuelle en la rendant provisoirement « moins sportive » il sera possible de la reprendre plus tôt.
Je vous conseille de poser la question à votre médecin lors de la prochaine visite.
Cool….
AC

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?
1 vote

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique