Musculation


je fais de la musculation depuis plusieurs mois et lorsque je travail les pectoraux malgré des mouvements symétriques mon pectoral gauche est beaucoup plus développé que le droit j’ai l’impression que ce dernier ne travail pas du tout.je sais que personne n’est symetrique mais là j’ai également le probleme de sensation j’ai l’impression d’etre déformé. Y a t’il une solution, des exercices spécifique. d’avance merci


REPONSE

Fabrice,
J’ai consulté nos spécialistes qui dirigent un centre de musculation. Ils sont formels, votre problème est très souvent rencontré, et en fait ce n’est pas grave. La première remarque personnelle que je ferai est d’ordre psychologique : vous êtes dans le cas de ces gens qui ont de l’herpès (bouton de fièvre sur la lèvre) ou un petit bouton sur le visage et qui croient que les autres ne voient que ça. Ils amplifient dans leur tête cette petite chose à la quelle personne d’autre ne prête attention.
Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, votre regard est au-dessus et proche du pectoral que vous trouvez plus développé, et de près, sous un angle particulier de visée, on augmente l’impression de différence. On ne voit pas les deux à la fois. Si vous vous regardez de loin dans une glace, vous constatez déjà que l’asymétrie apparaît moins. En réalité, les autres, quand ils vous regardent, voient votre corps en entier, sous un angle différent, à une distance plus importante que dans l’auto observation. Ils se font une idée globale de vous, et pas en détail. Si vous leur dites “que remarques-tu ? ” Ils répondront “rien ” mais si vous leur demandez “ ne trouves-tu pas que j’ai un pectoral plus développé que l’autre ? ” Alors ils iront chercher la différence, chose qu’ils n’avaient pas faite d’emblée et répondront “fais voir, tourne-toi, de profil, fais les contracter tous les deux… ” Et là ils confirmeront éventuellement vos constatations.
Tout cela pour confirmer qu’une bonne partie de la différence qui vous gêne se trouve plus dans la tête que dans le muscle.
De toutes façons puisque cette différence vous embête, il faut y remédier. Nos spécialistes vous conseillent de ne pas travailler en charge unique. Ceci signifie qu’il faut éviter de faire muscler les deux pectoraux en même temps sur un même haltère car celui qui est plus musclé prend le dessus et laisse moins de travail à l’autre. Logique ! Ainsi, musclez vos pectoraux sur des haltères séparés, à chaque pectoral le sien, et travaillez aussi sur poulies en dissociant les charges.
Mais en musclant les pectoraux par la méthode “chacun pour soi” veillez à bien équilibrer votre colonne vertébrale.
Confiance.
Cyber@lbert

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique