Conservez la santé avec Eureka Sport
Dans la même rubrique


Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment



Le cannabis.

Cannabis : attention à la banalisation.

Parmi les drogues illicites, le cannabis est de loin la drogue la plus consommée en France, en augmentation constante chez les jeunes, avec une banalisation très forte.
C’est un usage d’autant plus dangereux qu’il est de plus en plus répété et intensif, et le plus souvent associé à d’autres drogues (en particulier tabac et alcool)
Les données neurobiologiques les plus récentes mettent en évidence une dépendance physique et psychique de même nature que celle des drogues dites "" dures ", associée à une perturbation des performances cognitives. Certains épisodes schizophréniques aigus ont été constatés chez des jeunes consommateurs, démontrant l’apparition sur le marché de produits à teneur plus que décuplée en principe actif, cause accrue de toxicité et de dépendance.
L’intérêt thérapeutique du cannabis reste à démontrer.

Nos commentaires :
Les effets du cannabis utilisé dépendent de la teneur en résine, mais aussi de la qualité de celle-ci ; et les produits vendus jusqu’à présent pouvaient être peu concentrés. Le chanvre indien procure d’étranges sensations : de l’euphorie, puis des altérations importantes de la vue et de l’ouïe, puis de l’anxiété et un état dépressif. Le sujet perd toute volonté et devient facilement manipulable. Puis il s’endort et se réveille avec souvent le souvenir de terribles cauchemars.
Perturbation des performances cognitives : Un individu quel qu’il soit appartient à un groupe auquel il s’adapte. C’est ce que l’on appelle l’intégration sociale. Il partage plus ou moins et accepte les opinions et valeurs du groupe, dans la mesure ou elles ne contredisent pas ses propres opinons et ses désirs profonds. Par conséquent, l’usage du cannabis entraîne une séparation entre l’individu et la société dans laquelle il vit, car il a du mal à en comprendre et par conséquent à en admettre les règles.
Episodes schizophréniques  : La schizophrénie est une psychose, c’est à dire une maladie mentale avec altération de la personnalité, qui conduit à la perturbation des rapports avec la réalité. Le schizophrène n’a plus de contact avec le monde extérieur, il vit dans son monde à lui. Il se comporte de façon incohérente et a l’impression que rien n’est réel, ni lui même ni le monde qui l’entoure. On dit qu’il y a " dépersonnalisation " de l’individu. Autrefois, la schizophrénie était appelée " démence précoce "
Teneur plus que décuplée en principe actif  : Décuplée signifie 10 fois plus concentrée. Les personnes qui consomment du cannabis peuvent, sans le savoir, être soumises à l’effet de concentrations de plus en plus fortes. Ceci va les entraîner à leur insu, comme les fumeurs de tabac ou les consommateurs d’alcool, vers une dépendance psychique au cannabis qu’ils pensaient bien contrôler.
Ce cannabis discrètement plus " concentré " par les fournisseurs de drogue, peut éventuellement entraîner le consommateur vers l’utilisation d’autres drogues, c’est à dire vers l’héroïne.
On appelle dépendance la "pulsion psychique à absorber périodiquement ou continuellement une substance pour en retirer du plaisir ou éloigner une sensation de malaise".


Mots clefs : ,