bonjour et encore merci pour vos réponses rapides.
Pourquoi ne peut on pas lors d’une séance d’entrainement de football commencer par travailler l’endurance( ex:footing de 30 minutes) puis réaliser un travail de vitesse ?
comment peut on planifier la préparation physique( travail aérobie et anaérobie) en ayant qu’un entrainement par semaine consacré a la préparation physique, l’autre entrainement étant consacré a l’aspect technique et tactique.
Pourriez vous m’éclairer sur le role du décrassage d’apres entrainement ou match( la durée, ses effets sur l’organisme, quels types d’étirements a réaliser) ?
Encore merci et félicitations pour votre site car il m’apprend beaucoup de choses.


REPONSE

Johan,
La préparation des footballeurs dépend de chaque entraîneur, du niveau de l’équipe, mais aussi de la période dans la saison, et des progrès effectués par chaque joueur. L’entraînement est collectif et individuel. On ne va pas gérer de la même façon un défenseur et un attaquant de pointe. La part vitesse et endurance va dépendre de leurs qualités et de leurs insuffisances. Toutes les planifications doivent tenir compte également du fait que c’est l’hiver ou l’été, que l’équipe est sélectionnée pour certaines compétitions, et selon l’adversaire à rencontrer.
Par conséquent il n’y a pas de règles simples à respecter, mais une vision intelligente de chaque entraîneur en fonction des hommes qu’il voit évoluer sous ses yeux.
Il ne faut pas oublier non plus que l’entraînement sera différent selon qu’il se fait le matin ou l’après midi, et selon le nombre d’heures à consacrer.
Le décrassage et les étirements du début peuvent servir d’endurance un jour, et il est certain que des tours de terrain de type jogging sont nécessaires à échauffer les muscles avant de les contraindre à des épreuves de vitesse. Commencer à froid par de la vitesse risque de créer des claquages et déchirures musculaires.
Avec un seul entraînement physique par semaine comprends que son contenu doit rester équilibré et diversifié. Un travail de fond d’endurance pour tous et de la vitesse. Mais le fractionné sera mieux adapté.
Le décrassage est nécessaire après l’entraînement car les fibres musculaires contiennent de l’acide lactique et qu’il faut l’éliminer. Il faut un apport de sang bien riche en oxygène et en glucose pour refaire les réserves et réparer les petites lésions par l’apport de protéines. Mais retenez qu’il s’agit de vider l’acide et les autres déchets comme l’ammonium des fibres blanches et extraire la chaleur, oxygéner la myoglobine des fibres rouges, réparer les lésions. C’est ce que l’on nomme une récupération active.
Voyez la colonne de gauche de ce site :
http://www.physicfootball.com/accue...

Question du samedi 28 juin 2014