Bonjour, voici une question un peu difficile donc pas de probleme si vous prenez votre temps pour repondre :
Les etirements apres les exercices de force aident a baisser le tonus musculaire et donc facilitent la recuperation.
Si, apres l’exo, on ne s’etire pas volontairement et que les muscles recuperent donc moins bien, est-ce qu’on peut arriver a un epuisement plus marqué des reserves energetiques et esperer ainsi une surcompensation plus marquee ?
Merci..


REPONSE

Absolument faux ! Le fait de procéder à des étirements, suite à
une séance d’entraînement, ne déplète en aucune manière les réserves
énergétiques. C’est le corps de séance qui épuise les stock glycogéniques. Les phases pré
et post (l’échauffement et la récupération) n’ont pas pour objet de créer le
déséquilibre nécessaire à la surcompensation. En fait, dès que le corps de
séance est terminé (avant le stretching de récup), la surcompensation commence
son office de resynthèse protéique et énergétique. De ce fait, c’est justement
les étirements qui vont permettre (entre autre) de faciliter l’enclenchement
des processus métaboliques de reconstruction et l’élimination des déchets
accumulés ! Le fait de ne pas faire d’étirements, non seulement ne permettra pas
d’épuiser davantage les stocks, mais en plus, provoquera une récupération moins
rapide et donc une altération de la quantité totale d’entraînement possible du
sujet. (Même si, à titre personnel, je préfère raisonner en terme de qualité
que de quantité...)
Jean-Marc

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique