Tout d’abord merci pour vos réponses aussi rapides.
Quand je parle d’insistances je parle de l’étirement balistique avec insistance qui a été souvant dénigré mais qui, il me semble, pourrait avoir sa place dans une préparation physique si le but de celui-ci n’est pas de gagner en souplesse mais de préparer entre autre le muscle à un travail spécifique (saut,lancer,pliometrie,...)dans des amplitudes extrêmes.
Dans "BODY TALK" les auteurs ne l’écarte pas de l’échauffement mais malheureusement ils ne disent pas pourquoi...
Merci


REPONSE

Christophe,

Il me semble que vos termes "insistances balistiques tendineuses" font références a une méthode proscrite du monde de l’entraînement depuis quelques années et que l’on nomme autrement méthode des "rebonds". Il s’agit en réalité d’utiliser l’apesanteur dans l’optique d’étirer par "a coups" les muscles. Les avantages qui étaient avançés par la littérature correspondante résidaient dans le fait que ce mode d’étirement favorisait les amplitudes extrêmes et ce faisant, permettait d’explorer des amplitudes nouvelles et de faire véritablement exploser les "barrières" articulaires. Cependant, les enseignants chercheurs et les entraîneurs de terrain se sont rapidement rendus compte d’une limite essentielle : les blessures. Cette méthode qui vise à la prévention sur du long terme entraîne immanquablement des traumatismes myo-tendineux sur le moment. A ce sujet permettez moi de relever une énormité que l’on entend encore actuellement trop souvent sur les stades : il faut faire des a coups pour "casser des fibres". Je pourrai résumer mon sentiment ainsi lorsque j’entend ce genre de phrase dans la bouche des ces pseudos "entraîneurs" : ils sont incultes, inconscients et dangereux". Je ne peux que conseiller aux clubs sportifs de requérir un minimum de diplômes de la part de leurs intervenants, garants d’un savoir théorique de base...Mais si dans vos propos, vous faites allusion aux méthodes pliométriques dont l’objectif est entre autre d’optimiser la restitution d’énergie élastique par la composante élastique série (le corps tendineux). je suis entièrement d’accord avec vous. je vous propose de vous référer aux synthèses de Gilles Cometti dans l’ouvrage "les méthodes modernes de musculation" (PU dijon-1988) TOME 3 Cordialement
J-Marc.

Question du lundi 11 août 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique