Etirements


bonjour,
les bodybuilders, aux jours de repos, font des etirements et des massages aux muscles. est ce que cela entre dans la récupération et le développement musculaire


REPONSE

Jim,

Le problème est qu’il existe de nombreux sports et de multiples techniques d’étirements, actives qui augmentent le flux sanguin musculaire et sa température et que l’on fait souvent en cours d’entraînement, passives pour récupérer en fin de séance, mais ils provoquent des tensions bloquant la circulation sanguine, et il existe aussi des postures pour évacuer le stress et reprendre confiance, donc des méthodes diverses et multiples longues à expliquer.
Ce dont on est sur c’est que les étirements permettent d’améliorer l’amplitude des mouvements. Pour certains auteurs un allongement au repos est un facteur d’augmentation de la force maximale. Certains autres considèrent qu’il ne jouent pas de rôle préventif des blessures, d’autres disent qu’ils permettent de mieux supporter la douleur, enfin il y en a qui croient quand même à leur rôle préventif des blessures.
Il est évident que les étirements provoquant un blocage de la circulation du sang seront néfastes à la récupération. Ils serviront alors juste à travailler la souplesse.
Si les étirements sont trop prolongés, ils vont provoquer la diminution de la force de contraction, mais cet effet n’existe pas s’ils ne durent qu’une dizaine de minutes.
Pour les effets du massage, là aussi il y a de nombreuses techniques
Un massage permet en récupération de faire circuler le sang et donc de mieux réoxygéner le muscle et d’éliminer les toxines (acide lactique, ammonium) et également de réparer plus vite les micro-lésions.
Aucun effet sur la force ni sur la masse.

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique