Salut,
Je pratique la muscu depuis pas mal de temps, j’ai commencé au poids du corps en 2008.
En 2009 je suis passé a la fonte, en quelques mois je suis passé d’un développé couché a 40/50kg a un maxi dépassant les 100kg.
Mais je me suis blessé a l’épaule droite.
Selon mon généraliste tendinite du sus épineux. J’en suis pas totalement convaincu mais bon...
Arrêt 1mois.
Reprise, je prend moins large au couché, évite certains exos, mais en mars je me reblesse au même endroit, je continue qq temps, ça empire, alors j’arrête le couché.
Puis je me blesse a l’épaule gauche, je soupçonne l’infra épineux. Je ressens comme un frottement et des craquement lors de l’élévation latérale pendant quelques jours.
J’arrête 3mois cette fois.
je vais voir un médecin du sport qui me dit que je peux reprendre.
Puis en aout je veux faire du développé nuque, et là tout repéte.
Mal aux deux épaules.
J’arrête 1semaine ou 2, je reprend avec d’autre exos plus soft, je me refait mal et ainsi de suite.
Je vais voir un rebouteux qui me remet en place apparament.
Je n’ai plus trop mal pdt qq temps, et je m’entraine tranquillement (pompes/dips tranquille).
Puis je commence a ressentir une petite gêne a l’épaule.
Alors je teste d’étirer l’infra épineux avec haltère comme conseillé dans le livre "le guide du stretching" 5séries de 30sec a 1minutes avec 16Kg.
Et là c’est la catastrophe, mes douleurs reviennent comme jamais.
Je ressens a nouveau des frottements et des craquements a l’épaule gauche qd je bouge, je sens mes épaules faibles et fragiles.

J’ai peur de ne jamais pouvoir reprendre la musculation du haut du corps, qu’en pensez vous ?
Je suis prêt a attendre des mois sans entrainement, ou faire bcp de choses, mais je ne suis pas certain d’être psychologiquement capable de vivre sans musculation.
J’ai pris rdv chez un médecin du sport pour la semaine prochaine...
merci pour votre réponse


REPONSE

Rémi,
Vous êtes passé en quelques mois de 50 à 100 kilos et toute l’erreur est là. Vous avez infligé à vos articulations des épaules et notamment à leur cartilage, et à vos tendons, des tensions et pressions phénoménales, et tout a souffert. C’est toujours ce que l’on oublie de vous dire quand vous vous musclez et que tout le monde applaudit d’émerveillement devant vos muscles : les muscles se développent vite mais les tendons ne suivent pas à la même vitesse et les muscles tirent de plus en plus fort sur des "cordes" (les tendons)qui n’ont pas eu le temps de s’épaissir. Si vous aviez fait ces efforts debout ce sont vos genoux qui seraient douloureux aujourd’hui.
Vous pouvez continuer à faire de la musculation, mais après un repos suffisant et en évitant les charges douloureuses, en jouant plus la répétition que la charge, mais en surveillant vos épaules de façon régulière. Tout sera possible si vous restez au dessous du seuil de douleur. Nous avons chacun nos limites.

Question du samedi 5 juillet 2014