Entraînement Cyclisme


Y’a t-il des précautions particulières ou un rythme à ne pas dépassé sur home trainer ?
Quel type d’entrainement privilégier ?

Je me suis mis au vélo début 2002 avec 6000 kms au compteur pour finir l’année à 31 kmh de moyenne et 145 en cardio en plaffonant. Début novembre j’ais fait l’acquisition d’un home trainer avec mesure de puissance et cadence. Au rythme de deux à trois séances hebdomadaire pendant trois mois sans sorties sur routes et 1000 kms en alternant exercices en récupération, en puissance et en montées,j’ais eu la surprise lors de la reprise de mes sorties sur routes de ne plus rouler à moins de 34 de moyenne et ce même sur 4 heures en conservant mon cardio avec une moyenne jusqu’a 39.5 sur 70 kms.
Comment puis-je simuler au mieux un col du type tourmalet déjà effectué mais en souffrance fin aout 2002 mais de nouveau au programme cet été car chez moi la côte vendéenne est plutôt plate.


REPONSE

Johan,
Jean-Marc qui est notre spécialiste sur l’entraînement est actuellement pris par la préparation de son professorat, aussi il regrette de ne pouvoir être complet dans ses réponses. Mais vous verrez qu’il a quand même étudié votre cas. Voilà sa réponse :
Dire à Johan qu’en sa qualité de sportif confirmé, il peut s’adonner à son home-trainer sans limites d’intensités ou de durées. Bien entendu, il doit savamment doser ses fractions d’efforts et de récupération ainsi que leur intensité respectives pour espérer développer son potentiel de performance mais à première vue il semble avoir découvert la formule qui fonctionne bien pour lui. J’ai discuté avec Grégoire MILLET (ancien entraîneur de l’équipe de France puis d’Angleterre de triathlon) et il m’a fait part d’une remarque que je vous livre : attention aux excès de côtes car cela peut entraîner des traumatismes au niveau des genoux. (De plus, en parcourant des ouvrages relatifs à l’entraînement du cyclisme, j’ai remarqué que cette mise en garde était souvent renouvelée). Cependant, n’étant pas moi même entraîneur de cyclisme, il me faudrait procéder à une analyse biomécanique de l’activité pour mieux comprendre le problème.
Pour ce qui est de la simulation du Tourmalet, cela sort de mon domaine de compétence. En effet, je peux préparer convenablement un athlète à cette épreuve en connaissant la nature de l’effort (temps, dénivelé, profil de la course, objectifs en termes de performances ou de sensations etc.) par l’intermédiaire d’une préparation physique adaptée. Mais simuler le parcours sur un home-trainer, je ne vois vraiment pas. Peut être faudrait-il demander au comité d’organisation de la course un relevé topographique du tracé avec distances intermédiaires et dénivelés de manière à pouvoir rentrer les informations dans un home-trainer électronique et ce faisant, programmer un effort qui s’apparente au mieux à la compétitions.
Jean-Marc

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique