Question Enseignement



Bonjour Professeur,
J’ai entendu dire qu’il y a une journée organisée à Nîmes sur les troubles des conduites alimentaires.
En avez-vous entendu parler, est-ce réservé aux médecins ?
Avec mes remerciements


REPONSE

Daniel,
Oui, l’info est récente et il y aura une journée pour le grand public.
>Chers Amis,

1% de nos patientes sont anorexiques, entre 3 à 5% sont boulimiques mais beaucoup plus présentent des troubles subcliniques. Ces désordres du comportement alimentaire représentent la première maladie chronique chez les adolescentes. Une enquête épidémiologique révèle que 3 à 6% des filles en classe de seconde ont des troubles sévères du comportement alimentaire de type boulimique hyperphagique.
Les personnes atteintes de ces troubles ne consultent pas en mettant en cause le caractère honteux de cette conduite. Le dépistage précoce est primordial sur l’évolution et l’issue de ces troubles, 15 à 20% des patients en institution décèdent.
C’est notre rôle d’avoir une vigilance active concernant ces conduites alimentaires dangereuses dans toutes nos consultations. Quelques questions ciblées et critères cliniques simples doivent nous alerter et nous permettre d’enclencher une prise en charge adaptée.
Nicolas sahuc.

<br /


0 vote



Connaissez-vous le livre du créateur d'Eureka-sport?
Du pur bonheur...


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive