Coeur et sport


bonjour. J’aimerais savoir, pourquoi l’exercice physique régulier dilate les artères ( coronaires ) ? qu’est-ce qu’il se passe dans le corps pour que les artères se dilatent ?
merci


REPONSE

Clémence,
Le muscle cardiaque reçoit le sang artériel nécessaire à son fonctionnement à partir de petites artères coronaires qui sortent de l’aorte. Le retour de ce sang vers l’oreillette droite se fait par ce que l’on nomme le sinus coronaire et des petites veines du cœur. Pour un cœur de 300 g le débit coronaire est d’environ 250 ml par minute au repos mais il peut plus que tripler lors d’un exercice intense. Ce débit dépend de la différence de pression entre l’entrée du sang dans les coronaires (Pression dans l’aorte) et la sortie (Pression du sang dans l’oreillette droite) C’est le cas pendant l’effort. Ce débit dépend aussi du diamètre des coronaires.
Ce diamètre dépend lui-même de la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur de l’artère. Cette pression extérieure varie et est plus faible quand le cœur se remplit (diastole) ce qui fait que le sang coronaire circule très difficilement quand le cœur se vide (systole) et mieux lors du remplissage qui suit.
Ce diamètre dépend du tonus des muscles lisses qui sont dans la paroi des coronaires. En augmentant leur tonus ils resserrent le petit « tuyau » coronaire et gênent le passage du sang, en se relâchant ils se laissent distendre et augmentent le diamètre diminuant la résistance au passage du sang et favorisant la circulation coronarienne. Ce qui est important de savoir c’est de comprendre comment ces muscles lisses reçoivent l’ordre de se contracter ou de se relâcher (vasodilatation), sachant que dans ce dernier cas le sang circule mieux et le muscle cardiaque reçoit plus de glucose, d’acides gras libres, de lactates et d’oxygène. La vasodilatation des artères coronaires est sous la dépendance de conditions de fonctionnement du muscle cardiaque : besoin accru en oxygène, augmentation du taux d’adénosine, de potassium, et action des nerfs du système végétatif sur les muscles lisses de la paroi des coronaires. Le système nerveux dit parasympathique resserre les diamètres des coronaires (vasoconstriction) et le système sympathique les dilate (vasodilatation)
Ainsi l’adrénaline venant surtout de la glande surrénale est transportée par le sang et la noradrénaline produite par la surrénale et aussi par la terminaison des nerfs sympathiques, sont des hormones qui agissent par vasodilatation car elles sont captées par des récepteurs situés sur les cellules de la paroi des vaisseaux sanguins.
On sait aussi que le cœur en activité augmentée sécrète et libère plus de NO (monoxyde d’Azote) qui est une substance responsable de la vasodilatation des coronaires.
Le sport est favorable au développement harmonieux du cœur, il augmente son volume, augmente le nombre des capillaires, augmente les pressions et les hormones citées ci-dessus ce qui favorise la dilatation des coronaires.

Question du samedi 5 juillet 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique