Cholestérol et sport


BONJOUR ALBERT
UNE DAME ME POSE CETTE QUESTION
J’AI UN TAUX DE CHOLESTEROL A 2’70
MON ENDOCRINOLOGUE ME DIT
"NE FAITES PAS DE SPORT CELA NE SERT A RIEN ET SURTOUT CELA NE FAIT PAS MAIGRIR"
"J’AI 40 ANS JE SUIS UN REGIME DICTE PAR CE SPECIALISTE ET MON TAUX NE CESSE DE MONTER
QUE ME CONSEILLEZ VOUS

MERCI CHER ALBERT DE REPONDRE A CETTE DAME
amities


REPONSE

Cher ami Henri,
Sur la feuille de résultats d’analyse de cette dame, il y a, à côté de son résultat de 2,70 g/l, la fourchette de la normalité du cholestérol sanguin pour l’âge de 40 ans, qui est donnée par le Laboratoire qui a fait la mesure.
Il s’agit ici du cholestérol total. Souvent on parle (peut-être abusivement), de bon cholestérol (HDL) et de mauvais cholestérol (LDL)
On a du doser aussi les triglycérides de son sérum sanguin. Sont-ils normaux ?
Y a t-il d’autres résultats anormaux sur l’analyse ?
A t’elle une glycémie normale ? Son médecin a t’il ausculté son cœur ? A telle une tension artérielle convenable ?
Ceci dit, il faut qu’elle suive sérieusement les conseils alimentaires de son spécialiste et ne pas s’affoler sur un résultat isolé.
L’important c’est que ça n’augmente pas ou si possible que ça diminue dans les diverses analyses, en les comparant dans le temps.
Souvent le régime ne donne pas les résultats attendus parce que ce n’est pas le cholestérol apporté par l’alimentation qui est en cause. C’est le sujet lui-même qui fabrique son propre cholestérol. Mais il vaut mieux continuer quand même à surveiller ce que l’on mange, surtout les graisses, et celles que l’on appelle saturées dont on a dû lui donner la liste. Surtout au moment des fêtes de Noël !
Son médecin a partiellement raison en disant que le sport ne fait pas maigrir.
Il faut, pour maigrir, suivre un régime et en plus pratiquer un sport intelligent, les deux choses à la fois.
Il ne faut pas croire non plus que le poids perdu dans une séance de gym correspond à de la graisse brûlée. C’est avant tout le poids d’eau perdu par la sueur.
Pas un sport de compétition, pas un sport violent et court, mais une activité générale de tous les muscles, assez longuement, progressivement, après échauffement et étirements, sans se fatiguer, à environ 50 % de sa VO2 max. Si elle fait du footing ou du jogging, ou du vélo, elle doit être capable de parler sans se sentir essoufflée.
Si elle fait de la gym avec vous, rien de violent, pas de travail de force, rien que de l’endurance douce. Je vous fais confiance pour l’application pratique car je vous connais bien.
Tous les spécialistes sont d’accord pour affirmer qu’un sédentaire qui a un taux de cholestérol élevé doit pratiquer une activité physique, car le cholestérol a tendance à obturer les artères alors que le sport, tel que je vous l’ai décrit, fait circuler le sang et favorise une bonne irrigation des muscles. On a même dit que le sport favorise la chute du taux sanguin de cholestérol total avec augmentation du HDL.
Nous lui conseillons par conséquent de pratiquer non un sport, mais une gymnastique et un entretien physique régulier.
Attention à la sédentarité, au surpoids, aux graisses et à l’association tabac / alcool.
Si cette dame souhaite recevoir des conseils alimentaires, il faut évidemment qu’elle les demande à son médecin, car chaque cas est un cas particulier.
Nous sommes quand même à votre disposition pour vous donner des règles générales d’hygiène alimentaire pour restreindre les graisses si vous posez la question une autre fois.
Pourtant, j’insiste, pratiquer un sport intelligemment ne peut lui faire que du bien.
Vérifiez quand même que le médecin n’ait pas dit que le sport lui était contre indiqué.
Si non, allez, en piste, tout doux, tout doux.
Recevez mon bon souvenir.
Félicitations pour votre entreprise.
Cyber@lbert

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique