Cholestérol et sports d’endurance


Bonjour, je voudrais savoir quels sont les effets de la pratique de sports d’endurance tels que la course à pied, le cyclisme sur les taux de cholestérol du sang. Pourriez-vous m’expliquer quelles en sont les raisons, et quels sont les différents rôles des deux types de cholestérol ?
En l’attente de réponses, je vous prie d’accepter mes salutations les plus sincères.


REPONSE

Jérôme,
Le cholestérol est un corps gras indispensable à l’organisme. On le trouve dans certaines membranes cellulaires et dans la fabrication d’hormones. En plus du cholestérol alimentaire, le foie en fabrique ainsi que certaines glandes produisant des hormones, que l’on appelle hormones stéroïdiennes (progestérone, DHEA, aldostérone, cortisone, etc.)
Dans le sang, il existe sous deux formes : le bon HDL cholestérol et le mauvais LDL cholestérol. Leur somme donne le cholestérol total du sang qui doit idéalement ne pas dépasser 2 grammes par litre.
Mais un taux isolé n’a pas de valeur en lui même, car il est important de savoir si vous avez un diabète, de l’hypertension artérielle, ou si dans votre famille d’autres que vous ont des maladies cardio vasculaires.
Si le cholestérol du sang est élevé pour des raisons génétiques, vous n’y êtes pour rien. Mais le cholestérol sanguin peut être élevé pour des raisons alimentaires, si vous consommez trop de graisses saturées. Mais attention, les graisses saturées doivent être réduites et non supprimées, car tout produit a un rôle à jouer dans l’organisme. On peut diminuer rapidement le taux de cholestérol sanguin en réduisant l’apport en charcuteries, viandes grasses (entrecôte d’agneau et de porc), viennoiseries, œufs, et produits laitiers comme le beurre. Toutes les pâtisseries du commerce sont faites au beurre. Les bonnes graisses sont dans les poissons, même les poissons gras qui contiennent de très bonnes graisses nommées « oméga 3 » qui sont insaturées. Il faut manger beaucoup de légumes et de fruits. Les diététiciennes sont qualifiées pour vous apporter des conseils précis.
Le mauvais cholestérol est responsable de nombreuses maladies cardio vasculaires, car il se dépose dans les artères et les bouche petit à petit. Le sang circule moins bien et si ce sont les artères du cœur qui se bouchent, il y a risque d’infarctus.
L’activité physique d’endurance diminue le risque d’accident cardio vasculaire surtout chez les sédentaires en surpoids. Même si l’entraînement n’a pas trop de conséquences sur le poids du sujet, il provoque une amélioration des lipides du sang de façon globale. Il faut savoir que l’entraînement en endurance permet de mieux consommer les lipides dans les mitochondries.
Comme le régime n’a d’efficacité que sur ceux qui ont un taux de LDL cholestérol au delà de 1,60 g / l, ou 1,30 s’il y a d’autres facteurs de risque (hypertension artérielle, tabac, alcool), on adjoint un traitement médical aux conseils alimentaires, on demande l’arrêt du tabac et de l’alcool, et on conseille d’augmenter l’activité physique.
On a parlé dans la presse médicale de l’effet des Phytostérols qui ressemblent chimiquement au cholestérol et qui pour cela inhiberaient l’absorption intestinale du cholestérol alimentaire et augmenteraient son rejet par les selles. Les phytostérols sont dérivés de certaines plantes comme les noix, les graines légumineuses, les légumes, les huiles végétales, et la margarine qui en dérive.
AC

Question du samedi 28 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique