pourquoi je m’interesse pas aux jeux coléctifs ?


REPONSE

Wazzani,
Si à 30 ans vous ne vous intéressez pas aux jeux collectifs, il doit y avoir des raisons personnelles très fortes. Peut être du fait de votre enfance, de votre éducation, scolarité et milieu familial, il y a eu un désintérêt qui s’est prolongé à l’âge adulte.
Souvent l’intérêt pour les jeux collectifs, notamment chez les garçons, tient aux goûts du père ou d’un proche parent, parfois un membre de la famille ou un proche qui pratique de tels sports. Par admiration et dans le but d’imiter la personne en question, le jeune enfant se construit un monde dans lequel la personne qui pratique devient une sorte d’idole.
J’explore ici les raisons habituelles.
Souvent, le père étant absent ou décédé, le garçon vivant avec la maman, sera plus protégé et volontairement ou involontairement dirigé vers des activités physiques considérées comme les moins dangereuses.
D’autres fois, au contraire, la personne admirée par l’enfant pratique un sport non collectif. C’est ainsi que l’enfant sera attiré vers l’athlétisme, le tennis, le golf, la gymnastique..
Il reste encore tellement d’autres raisons !
Une des plus habituelles étant également celle qui amène un jeune à pratiquer un sport non collectif car il est doué pour ce sport. Supposez que dans un lycée un professeur d’éducation physique détecte un jeune doué pour le saut en hauteur ou les courses de fond, ou la barre fixe, il cherchera à l’orienter sur cette particularité.
Et enfin il y a des gens qui, spontanément, ou pour des raisons qu’ils ont oubliées, n’ont aucune envie de se mêler aux autres dans la poursuite d’un ballon.
Des solitaires, qui sont mieux dans le résultat personnel de valorisation que dans le partage du plaisir du sport avec les autres.
Je terminerai en disant qu’il y a tous les goûts dans la nature et qu’il faut respecter le choix de chacun.
AC

Question du mercredi 25 juin 2014



Avez-vous trouvé cela utile ?

Pas de notes pour le moment

Dans la même rubrique