Asthénie

Le mot asthénie est souvent utilisé dans le sens de fatigue. Nous préférons définir l’asthénie comme une fatigue qui apparaît sans avoir réalisé d’effort, souvent manifestée dès le matin avant le lever, et qui ne disparaît pas par le repos. (nous appellerons fatigue la conséquence normale de l’effort, surtout physique, et donc musculaire, et disparaissant par le repos).
Voici un texte plus explicite :
Asthénie et Fatigue

Si vous prenez le dictionnaire, vous comprendrez que ces deux mots asthénie et fatigue sont difficiles à distinguer l’un de l’autre.
Le dictionnaire dit que l’asthénie est une sensation de fatigue, que la fatigue est une sensation de lassitude, et la lassitude un état de fatigue ! Ceci montre bien qu’il n’y a pas “ une ” fatigue, mais “ des ” fatigues. C’est un symptôme qui a de nombreuses causes, divers modes d’expression et des intensités variables, puisque l’on dit que l’on est plus ou moins fatigué.
C’est un état souvent passager qui arrive après une activité trop importante. La fatigue musculaire, par exemple, diminue les possibilités des muscles et souvent de tout le corps, et elle est accompagnée d’une sensation bien connue de malaise. Mais il y a des fatigues qui durent et des fatigues qui arrivent avant, pendant ou après certaines maladies.
Je pense personnellement que la fatigue est provoquée par le travail et que l’asthénie correspond à ceux qui sont fatigués sans raison le matin au réveil.
Pour mieux comprendre votre fatigue et aider ainsi votre médecin à faire plus facilement un diagnostic, voici l’échelle d’évaluation clinique G.E.F. 10 ”
Les médecins qui ont conçu cette échelle (L. Crock et P. Bugard) l’ont divisée en trois parties . Nous préférons, pour simplifier l’exposé, rester sur 10 rubriques comportant chacune 5 symptômes.

Rubrique 1 : Etat général
Faiblesse, Pâleur, Lassitude, Sueurs, Petites pertes de connaissance (lipothymies) 

Rubrique 2 : Appétit et digestion
Baisse de l’appétit, Ballonnements, Nausées, Spasmes digestifs (crampes d’estomac ou d’intestin), Amaigrissement 

Rubrique 3 : Sommeil
Endormissement difficile, Insomnies du matin, Réveils nocturnes, Fatigue au réveil, Cauchemars 

Rubrique 4 : Activité sexuelle
Baisse du désir, Ejaculation précoce, Activité sexuelle diminuée, Impuissance ou frigidité, Erection difficile (les troubles sexuels semblent concerner surtout les hommes) 

Rubrique 5 : Fatigue musculaire
Courbatures, Epuisement physique, Crampes, Fatigue à l’effort, Tremblements 

Rubrique 6 : Fatigue intellectuelle
Baisse de la lucidité, Baisse de la mémoire, Lenteur du psychisme, Difficulté de concentration, Difficulté à rester attentif. 

Rubrique 7 : Symptômes cérébraux et sensoriels
Maux de tête, Sifflements d’oreilles (acouphènes), Peur de la lumière (photophobie), Vertiges, Vision floue 

Rubrique 8 : Anxiété, Angoisse
Inquiétude, Gorge serrée, Appréhension, Sensation de thorax serré dan s un étau (striction thoracique) Pessimisme 

Rubrique 9 : Troubles du caractère
Emotion facile, Repli sur soi, Irritabilité, Intolérance aux contrariétés, Hypersensibilité à l’ambiance 

Rubrique 10 : Volonté et Elan vital
Pas de volonté, Inhibition, Désintérêt, Baisse de l’élan vital, Baisse de l’initiative 

Note totale sur 100 

Les mots entre ( ) sont des explications des mots précédents. Voilà, vous pouvez ajouter des symptômes supplémentaires si vous en trouvez. Dans chaque rubrique vous allez vous donner une note de 0, 1 ou 2 par symptôme, (zéro si vous ne l’avez pas, 1 si vous l’avez un peu, 2 si c’est souvent) ce qui donne entre 0 et 10 par rubrique que vous inscrivez dans chaque petite case carrée. En faisant la somme des 10 rubriques, vous obtiendrez une note sur 100. Ce sera votre note de fatigue. J’espère pour vous qu’elle ne sera pas trop élevée. Faites là par exemple toujours à la même heure.
De toutes façons, en faisant le test de temps en temps, vous pourrez savoir si votre asthénie / fatigue est stationnaire, si ça va mieux, ou si ça empire…


Mots clefs : ,