Anion



Certaines molécules, en solution dans l’eau, se divisent en parties chargées d’électricité de signe contraire, négative et positive. La fraction chargée négativement de la molécule ainsi scindée, porte le nom d’anion. (la partie porteuse d’électricité positive est le cation).
Ainsi, le sel de cuisine neutre électriquement ClNa (chlorure de sodium), mis en solution dans l’eau, donne 2 ions : l’anion Cl- et le cation Na+.
L’exemple d’anion le plus fréquemment cité et dosé dans le sang des sportifs, est l’anion lactate, partie négative provenant de la dissociation de l’acide lactique (voir anaérobie lactique). Le cation provenant de cette même dissociation est l’ion H+ (appelé aussi proton) qui est responsable de l’acidité. L’anion lactate n’est pas dangereux pour le muscle dans lequel il servira de carburant. Les anions lactates qui passent dans le sang et arrivent au foie, seront transformés en glucose (Cycle de Cori)
Le danger pour le muscle est le cation H+ qui acidifie la cellule et perturbe le métabolisme donc la production d’énergie.


0 vote



Connaissez-vous le livre du créateur d'Eureka-sport?
Du pur bonheur...


Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER, recevez nos CONSEILS et tenez-vous au courant de l'actualité médico-sportive