Questions / Réponses

Rubriques

Notes

Altitude

Faire du sport en altitude suppose avoir subi une préparation encore nommée adaptation à l’altitude. En effet la respiration du sportif en altitude est modifiée car la pression de l’air est plus faible et la pression de l’oxygène de l’air inspiré est plus faible. L’organisme réagit par une ventilation plus importante en fréquence et en volume. Il existe un trouble nommé mal des montagnes qui est lié à cette particularité.

Altitude

pourquoi est il penible de pratiquer des sport en altitudes ?REPONSE
Laurence,
Vous savez que quand on s’élève, on a de moins en moins d’air sur nous. Donc la pression barométrique diminue avec l’altitude. (...)


Lire
Altitude

bonojur professeur,voila je voulais savoir y t’il un risque de passe un sejour en montagne (1500m altit) quand on est jamais alle a cette altitude ,car j’ai entendu dire que l’altitude pouvais provoque un (...)


Lire
Altitude

BONJOUR,
Je pratique la course à pieds et la course de montagne depuis environ 10 ans, courir en montagne me passionne mais depuis 4 ans environ, sur les courses de plus de 50 kms à 120 kms,grand raid et (...)


Lire
Altitude

pourais je avoir des informations pour répondre a la question :
expliquer comment et pourquoi un sportif peut exploiter les effets de l’altitude pour préparer une compétition, et traiter des dangers liés aux (...)


Lire
Altitude

Bonjour,
Qu’es-ce que les points communs entre les sportifs qui s’entraînent en altitude ? REPONSE
Pauline,
La réponse est déjà sur le site. Voyez en page d’accueil dans 1000 questions cliquez "aide aux (...)


Lire
Altitude

bonsoir,docteur voila ilya 3 ans je courrai pendant 3 a4h a2500m d’hatitude je n’avez aucun probleme et d’unseul ccoup je suis redecendu en plaineet laje peux courir sur le plt pendant1h30 il suffit que je (...)


Lire
Atmosphère

L’atmosphère est constituée par la couche de gaz qui entoure la terre sur laquelle elle exerce une pression nommée “ pression atmosphérique ou barométrique ” Au niveau de la mer, la pression barométrique est de (...)


Lire
  • Retour au sommaire